15 mai 2013 Archives | FN 17 Federation Front National de Charente-Maritime

Bruno Retailleau ump 470x312 Manif pour tous, la supercherie Retailleau (UMP)Libres propos de Pierre de Rougeon

La Manif pour tous, si beau mouvement spontané d’un peuple trop longtemps bâillonné et qui ne supporte plus les atteintes aux principes fondamentaux de son équilibre, continue de réserver bien des surprises.

Si les élus du Front National y sont interdits de parole, certains de l’UMP tentent d’y gagner quelques jalons, ainsi du sénateur vendéen Bruno Retailleau.

Inconnu du grand public, celui-ci ne l’est pas des Vendéens. Grandi à l’ombre de Philippe de Villiers qui en a fait son numéro 2 au conseil général de la Vendée, lui permettant d’être élu sénateur, il reste celui qui a poussé vers la sortie son mentor pour prendre la tête du conseil général et rejoindre l’UMP espérant ainsi franchir la marche supérieure d’un hypothétique secrétariat d’Etat.

Bruno Retailleau se dépense ainsi sans compter pour défendre le modèle familial traditionnel. On le voit par exemple prendre la parole lors de la grande manifestation du 24 mars ou intervenir au Sénat. Il oublie toutefois de préciser quelques points dont l’addition nous laisse perplexe.

D’abord sur ce sujet même du mariage pour tous, on peut s’interroger sur la sincérité du personnage. En effet, si son envie d’exister est nettement perceptible, elle s’est également manifestée par la création d’un Cercle des Vendéens, regroupant à Paris, patrons et hauts fonctionnaires censés promouvoir la Vendée. La garde rapprochée du sénateur en fait, son réseau d’influence susceptible de l’aider dans sa quête du pouvoir. Or, il en a confié la présidence à un homme éminemment sympathique, mais bien loin de défendre la famille traditionnelle, Jean-Paul Lubot, directeur général de Marie-Claire plus connu pour ne pas payer ses additions au restaurant et surtout pour ses positions largement pro-mariage pour tous, pro-avortement et féministe. Etrange non ?

Conservateur ? Assurément pour le grand public, mais beaucoup moins donc dès qu’il s’agit des réseaux parisiens de l’ombre… Qui est le cocu de l’histoire ? C’est nous, bon peuple de droite…

 

Continuons de creuser sur le digne représentant de l’UMP au sein de la MPT. Non content d’avoir éliminé son grand rival, on apprend qu’il poursuit de la même vindicte tout ce qui a pu approcher Villiers de près ou de loin, transformant la Vendée en un champ de bataille silencieux où sont impitoyablement éliminés, ceux que le nouveau maître désigne comme « villiériste ». Si les souverainistes de droite font les frais de cette vindicte, la gauche elle en profite, récupérant au passage deux circonscriptions législatives sur les 5 que compte le département.

Les fidèles en revanche, sont bien récompensés ; Bruno Retailleau n’hésitant pas à leur trouver des postes dont l’effectivité pose question. Ainsi du Communitee Manager du conseil général, qui, s’il n’est pas fonctionnaire, n’en demeure pas moins rémunéré sur les deniers publics, pour, semble-t-il, faire tout autre chose que s’occuper de la visibilité internet du Conseil Général, pourtant son employeur. Le Journal du Pays yonnais nous apprend ainsi qu’au cours de la campagne interne à l’UMP, celui-ci faisait la campagne de François Fillon, alimentant le compte twitter de Madame Michu… Les contribuables vendéens sont sommés de se taire et d’accepter bien sagement de rémunérer un emploi quasi fictif…

Ils sont également sommés de se taire lorsque Bruno Retailleau décide d’accorder une remise gracieuse de près de 150.000 € à des familles d’origine roumaine auxquelles le conseil général a, par l’intermédiaire de la CAF, versé trop de RSA. Braves contribuables, payez et souriez, même si vos impôts locaux augmentent (le conseil général de la Vendée a voté une hausse de 2,5 % de ses taux d’imposition pour 2013). Décidément l’apparence de fermeté ne résiste pas à l’examen des faits.
Bruno Retailleau, c’est aussi celui qui présente en avant première, lors de la remise des prix du Vendée Globe le 11 mai, le prochain film de François Cluzet,” En solitaire”, dont le héros, vainqueur du Vendée Globe, emmène à son bord, un immigré clandestin…

Rien de surprenant de la part d’un homme qui affirme préférer la brioche vendéenne au pain au chocolat !

Bruno Retailleau, enfin est celui qui s’est vu confier, le poste de délégué général adjoint du projet au sein du nouvel organigramme de l’UMP… Tout un programme en somme…

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/manif-pour-tous-la-supercherie-retailleau-ump/

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.