18 mars 2016 Archives – FN 17 Fédération Front National de Charente-Maritime

Des commémorations relatives à la guerre d’Algérie  sont organisées le 19 mars dans quelques villes de France. La ville de Bordeaux et l’immense majorité des villes de la nouvelle région ont eu la sagesse de ne pas s’y associer.

La participation du Président de la République au quai Branly à Paris est particulièrement scandaleuse. Aucun de ses prédécesseurs n’avait consenti à la faire, conscients  du véritable massacre contre nos frères d’armes Harkis, les militaires et les civils Français en instance de rapatriement et des milliers d’Européens, qui a suivi cette signature.

« On peut choisir n’importe quelle date sauf le 19 mars » avait pourtant averti François Mitterrand le 24 septembre 1981.

Cette date n’est pas celle de la paix, mais celle du déchaînement de la violence et d’un génocide.

Commémorer le 19 mars 1962 constitue une insulte pour tous, militaires, harkis et civils de toutes origines et de toutes religions tombés pour la France avant et après cette date.

Nous dénonçons encore une fois le mépris affiché par les acteurs d’une idéologie mortifère.

 

Pour le groupe régional Front National – Rassemblement Bleu Marine ALPC

Par Christian HOUDET, Conseiller régional ALPC

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.