ce qu’il s’est vraiment passéFN 17 Federation Front National de Charente-Maritime

126 RI Agressions de militaires à Brive (Corrèze) : ce qu’il s’est vraiment passéQuatre militaires du 126e RI mis en examen notamment pour violences en réunion. Un journaliste local nous aide à comprendre.

Depuis une dizaine de jours, un fait divers agite les réseaux sociaux et les internautes de la communauté militaire. L’affaire de Brive, sur la base de rumeurs non vérifiées, est relayée par l’extrême droite qui y trouve le prétexte pour dresser les uns contre les autres [note NPInfo : Merchet se moque ouvertement du monde. Si ses confrères et lui-même avaient correctement fait leurs investigations en temps et en heure, nulle « rumeur » – ou prétendue telle- serait venue agrémenter la Toile…].

Faute de pouvoir enquêter sur place, j’ai préféré donner la parole à un confrère, le journaliste Jean-Paul Cohade, en charge des faits divers à l’agence de La Montagne de Brive. Comme en témoignent ses articles, ainsi que ceux de sa consœur Emilie Auffret, il suit cette affaire depuis le premier jour et tente d’établir honnêtement la réalité des faits. Pour Secret-Défense, il a bien voulu reconstituer ce que l’on sait de cette affaire.

Au départ, une querelle de voisinage. “Le lundi 15 juillet, une demi-douzaine de jeunes des Chapelies, une cité populaire en cours de rénovation, située non loin de la caserne du 126e RI, tente de profiter d’une piscine située dans une résidence privée. L’un de ces jeunes y avait été invité par un habitant de cette résidence et s’y était déjà rendu la veille et l’avant-veille. Ce n’était pas le cas des autres jeunes. Toutefois, comme l’ont raconté des habitants, ils le faisaient parfois, se sauvant lorsque le gardien arrivait. Ce jour-là, une altercation a lieu avec des résidents et notamment un militaire du 126e RI, qui habite au rez-de-chaussée de la résidence. Des insultes sont échangées, le ton monte et la situation s’envenime. Un premier coup est porté par le militaire, comme nous l’a raconté un autre militaire présent sur place. On est dans une bagarre comme il y en a des centaines partout chaque été. Aucune incapacité temporaire de travail (ITT) n’en est résultée.”

Lire la suite sur lopinion.fr

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/agressions-de-militaires-a-brive-correze-ce-quil-sest-vraiment-passe/

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Agressions de militaires à Brive (Corrèze) : ce qu’il s’est vraiment passé

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.