De Maistre, Woerth et le silence de Sarkozy

De Maistre, Woerth et le silence de Sarkozy

Circulez, y a rien à voir. Au QG de Nicolas Sarkozy, c’est le silence radio depuis l’incarcération, vendredi, de l’ancien gestionnaire de fortune et homme de confiance de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre. Et pourtant, cette nouvelle étape judiciaire soulève des questions sur le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007. Selon le juge instructeur Jean-Michel Gentil, « il existe désormais à l’encontre du mis en examen Patrice de Maistre des charges importantes d’avoir participé à un système de ‘mise à disposition d’espèces par compensation' ». Comme le résume « le JDD », la date d’arrivée de fonds, venus de Suisse, coïncidait avec des rendez-vous entre Patrice de Maistre et Eric Woerth, alors trésorier de l’UMP et trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy. Depuis, Eric Woerth a été mis en examen notamment pour trafic d’influence passif. La justice se penche sur les conditions dans lesquelles l’ancien ministre a remis la légion d’honneur à Patrice de Maistre et fait embaucher son épouse.

Rappelons que dans leur livre « Sarko m’a tué », les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet citent la juge Isabelle Prévost-Desprez, qui assure que la comptable des Bettencourt a mentionné devant elle, hors procès verbal, des remises d’espèces à Eric Woerth ainsi qu’à Nicolas Sarkozy.

Chômage : une hausse synonyme « d’amélioration »

Invité sur France Info ce matin, Nicolas Sarkozy a annoncé que les chiffres du chômage, qui seront publiés dans la soirées, montreront « une augmentation assez modérée ». « Les chiffres de ce soir manifesteront une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs », a indiqué le président sortant. (Le bilan de Sarkozy : hausse record du chômage)

Sarkozy, Hollande, qui « finasse » ?

La tuerie de Toulouse continue de dominer l’actualité politique. Dimanche en fin de journée, l’équipe de campagne de François Hollande a souligné que c’est une loi votée par les socialistes en 2001, mais pas par Nicolas Sarkozy, qui a contribué à l’arrestation de Mohamed Merah. « Nicolas Sarkozy, toujours prêt à accuser et à pointer du doigt, aurait été aussi bien inspiré de voir que c’est notamment grâce » à des dispositions de la loi du 31 octobre 2001 sur la sécurité quotidienne « que le travail de recherche à partir de la conservation des données internet à été rendu possible pour arrêter Mohamed Merah », a déclaré Bruno Le Roux. « La lutte contre le terrorisme est une nécessité et, dans cette lutte, les socialistes ont toujours pris toutes leurs responsabilités. »

Une façon de répondre aux attaques de Nicolas Sarkozy, selon qui François Hollande « finasse » et « n’a voté aucune des lois anti-terroristes derrière lesquelles il s’abrite aujourd’hui ».

Toulouse rouvre le débat sur la sécurité

Tuerie de Dimanche, la suite : la candidate écologiste Eva Joly, ancienne magistrate, a estimé que Mohamed Merah aurait « pu être interpellé » bien avant de commettre ses meurtres, vu ses antécédents. « Il y avait là de quoi exercer une surveillance très attentive. Et si on avait exercé cette surveillance, on se serait aperçu qu’il y avait aussi un trafic d’armes et des achats d’armes massifs », a-t-elle lancé sur Radio J. Elle a également qualifié d' »écran de fumée » les propositions de Nicolas Sarkozy pour renforcer l’arsenal législatif.

D’ailleurs, Nicolas Sarkozy a reconnu ce lundi matin, sur France Info, qu’il ne réunira pas le Parlement avant les élections pour débattre de ses propositions en matière de lutte contre le terrorisme.

Mais Eva Joly a continué son offensive sur BFMTV : « Dans n’importe quel autre pays démocratique, M. Squarcini et M. Péchenard n’oseraient plus se montrer. Voir aujourd’hui qu’ils pavoisent et qu’ils expliquent que la France a besoin d’un nouveau texte » pour « permettre de surveiller l’internet sans limites » est anormal.

Invité sur RTL lundi matin, Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale (DGPN), a refusé de commenter : « Je suis un fonctionnaire et je n’ai pas à commenter des propos qui sont des propos évidemment politiques dans le cas d’une campagne politique ».

Quant au candidat centriste François Bayrou, il a annoncé dimanche, lors de son meeting au Zénith de Paris, qu’il ferait de « la lutte contre le trafic d’armes (…) une priorité de l’action publique ». « La République a des questions à se poser », a-t-il poursuivi, s’étonnant qu’un « assassin désaxé, repéré par tous les services, identifié et sur la liste noire des services de renseignement américains, puisse se constituer un arsenal d’armes de guerre, s’entraîner, commettre ces meurtres (…) sans que nul ne soit en alerte ».

Nicolas Dupont-Aignan fait lui aussi de la sécurité une priorité. « Sur les dix lois qui ont été votées » par le Parlement, y compris par lui-même, pour renforcer la sécurité », il n’y en a « pas une qui soit vraiment appliquée ». « On ne peut pas continuer à avoir un discours sur la sécurité et, de l’autre côté, supprimer dix mille postes de gendarmes et de policiers. »

Un sondage qui fait plaisir à Greenpeace

67% des Français estiment qu’un accident nucléaire « aussi grave » que celui de Fukushima pourrait survenir en France et considèrent majoritairement (54%) qu’il est « possible de se passer » de l’atome, selon un sondage CSA publié par l’ONG écologiste Greenpeace.

– Etude CSA réalisée par téléphone les 19 et 20 mars 2012, sur un échantillon de 1.004 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Cécile Duflot fait banquette

Cécile Duflot, incité ce matin sur France Inter, nous dévoile sur son compte Twitter un aspect peu connu de la célèbre matinale : son canapé. Avec ce commentaire : « Le canapé de @f_inter est assez beau mais « ne vous asseyez pas dessus icon smile De Maistre, Woerth et le silence de Sarkozy   Le Nouvel Observateur

« .. »

 De Maistre, Woerth et le silence de Sarkozy   Le Nouvel Observateur

 

Source de l’article: http://tempsreel.nouvelobs.com/le-reveil-politique/20120326.OBS4557/le-reveil-politique-de-maistre-woerth-et-le-silence-de-sarkozy.html

Soyez républiquains, partagez !

  • more De Maistre, Woerth et le silence de Sarkozy   Le Nouvel Observateur

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.