que les donneurs de leçons balayent devant leur porte

Eymery 285x300 Condamnation du président de SOS Racisme Dunkerque pour violences conjugales : que les donneurs de leçons balayent devant leur porteCommuniqué de Philippe Eymery, vice-président au Conseil régional du groupe Front National–Rassemblement pour le Nord Pas-de-Calais, conseiller municipal de Dunkerque

Monsieur Anthony Simati, président de SOS Racisme Dunkerque, vient d’être condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir tabassé son ex-concubine au point de la défigurer.

Cette condamnation fait frémir quand on connaît le pouvoir exorbitant accordé depuis bientôt 30 ans aux dirigeants de ces organisations autoproclamées antiracistes. SOS Racisme est autorisée à saisir les tribunaux sans passer par le procureur. Cette faculté dérogatoire du droit commun a abouti depuis des années à une stratégie de harcèlement judiciaire envers les patriotes de la part de SOS Racisme, du MRAP et autres officines ultra subventionnées avec le soutien des socialistes et de l’UMP. Philippe Eymery a constamment voté au conseil municipal contre les subventions à ces officines. La France est devenue un pays de « liberté surveillée ».

Philippe Eymery, vice-président au Conseil régional du groupe Front National–Rassemblement pour le Nord Pas-de-Calais, et conseiller municipal de Dunkerque, exprime son plus vif mépris face à l’attitude de ce redresseur de torts professionnel, qui s’est singularisé dans son activité professionnelle et syndicale par ses prises de positions communautaristes. Il exprime sa solidarité envers la victime et, au-delà de ce cas particulier, envers toutes ses femmes dégradées par ces comportements étrangers à notre civilisation.

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/?p=182194

Soyez républicains, partagez svp !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.