Egypte. 14 millions d’anti-islamistes!FN 17 Federation Front National de Charente-Maritime

Misère. Clanisme. Fanatisme. Immobilisme absolu des appareils  au coeur des tempêtes qui ont déjà balayé un premier monde, celui de la dictature renversée, et s’apprêtent à emporter le second monde : la dictature des apparences, celle qui se grime en démocratie. Le sang coule à nouveau en Egypte, des  foules énormes se jaugent et s’affrontent. Trois morts le 28 juin: deux Egyptiens dont un journaliste tué à Port Said et un  photographe américain de 21  ans à Alexandrie, près du siège des Frères musulmans.Mais les majoritaires ne sont plus ceux qu’on pensait. Le mouvement  » Tamarrod »,  » Rébellion », a réussi à mobiliser 14 millions d’hommes et de femmes le dimanche 30 juin contre Mohamed Morsi, Frère musulman désormais récusé par le peuple. Ce peuple qui l’avait pourtant élu voici un an;
Et l’armée semble au soir du 30 juin, se tenir aux côtés du président.

Incroyable renversement! L’énigme du Nil!

Que n’avait-on pas dit de Mohamed Morsi, pourtant, voici un an! Comme d’habitude, les commentaires macéraient dans l’eau bénite: l’homme, oint par le suffrage universel, avait bien entendu  » changé » du tout au tout, il n’était plus ce Frère musulman ultra-réactionnaire, bigot, d’envergure limitée, dont le charisme avait pourtant échappé à la plupart des journalistes dans les mois précédents.  Le nouveau président devait conjuguer le talent oratoire et la diplomatie, tirer le fellah du Nil de son malheur, en finir avec la corruption qui avait été le vrai moteur de l’insurrection anti-Moubarak.
En matière diplomatique, on célébrait son art de la médiation à Gaza. En matière économique…il était urgent d’attendre!

Un an plus tard, où en est l’Egypte? Plus pauvre, plus divisée, plus corrompue, plus meurtrie, elle a vu ses enfants s’entretuer à Port-Saïd, ses jeunes toujours embastillés, son aura sur la scène internationale sombrer.
La sécurité est une chimère: le lynchage est devenu une sorte de réflexe dans plusieurs villes et villages. Pas de police, pas de justice: la pulsion règne.
Haine de l’autre: les Coptes, bien sûr, ces chrétiens que Moubarak non plus n’avait pas protégés, mais aussi la haine des chiites, minorité musulmane de l’Egypte majoritairement sunnite. On a lynché à mort toute une famille la semaine passée;

Lire la suite sur le blog de Martine GOZLAN

Source de l’article: http://www.marianne.net/Egypte-14-millions-d-anti-islamistes_a229991.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Egypte. 14 millions danti islamistes!

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.