En Afghanistan, les femmes vivent dans la terreur

Afghanistan 470x311 En Afghanistan, les femmes vivent dans la terreurUne députée du parlement afghan est aux mains de ravisseurs taliban. L’enlèvement a été révélé mercredi 14 août par les autorités.

Fariba Ahmadi Kakar a été kidnappée le samedi 9 août à un point de contrôle routier dans la région de Ghazni, où les insurgés sont très présents. La députée se trouvait avec ses trois enfants, qui ont été libérés depuis. Les taliban exigent de l’argent, mais aussi la libération de quatre de leurs prisonniers. En Afghanistan, les femmes qui occupent des fonctions publiques sont constamment menacées par les terroristes.
La semaine dernière, une sénatrice a échappé à un attentat qui a coûté la vie à sa fille. Une femme lieutenante de police a été tuée par balle au mois de juillet. Pour la présidente de la Commission afghane des droits de l’homme et ancienne ministre Sima Samar, l’enlèvement de Fariba Amadi Kakar s’inscrit dans une logique de terreur, dans laquelle les femmes sont obligées de vivre.
« Ce n’est pas nouveau. Dès qu’ils [les taliban] en ont la possibilité, ils essayent de terroriser la population », explique Sima Samar. « Quand le climat d’insécurité grandit, c’est une menace pour tout le monde, mais surtout pour les femmes qui sont plus vulnérables. Et les femmes députées sont plus vulnérables que les hommes, qui ont beaucoup de gardes du corps. Les femmes aussi en ont, mais moins. Une des choses que l’on fait en tant que femme, moins comprise, c’est d’utiliser des trucs pour notre sécurité, comme éviter certains lieux publics. Notre liberté de mouvement, est assez limitée. J’ai des gardes du corps 24 heures sur 24 malheureusement. Enfin, je veux dire que c’est quand même une restriction pour la vie privée. Mais nous devons vivre ainsi, c’est une condition pour qu’on puisse apporter des changements positifs en Afghanistan. »

Source : RFI

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/en-afghanistan-les-femmes-vivent-dans-la-terreur/

Soyez républicains, partagez svp !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.