Peillon assassin, Peillon démission !Fédération Front National de Charente-Maritime FN 17

La dépennalisation du cannabis est  un sujet récurrent chez les verts gauchos bobos, et sans aucun doute, leur sujet de prédilection.

Mais qu’un Ministre de l’Education Nationale affiche une position en faveur de la légalisation d’une drogue dont les effets ultra nocifs sont dénoncés inlassablement par les psychiatres ayant à prendre en charge des jeunes hommes et des jeunes femmes atteints de schizophrénie, maladie mentale pouvant être révélée par l’utilisation de cette substance est bien davantage qu’inacceptable, c’est criminel et relève, je le pense absolument, d’un génocide orchestré.

Monsieur Peillon et toute sa clique pédagogiste doivent estimer que leurs méthodes de décervelage de nos têtes bondes, brunes et rousses ne sont pas encore suffisantes et que des doses régulières et de plus en plus nombreuses de tétrahydrocanabinol accélèreront avec grande efficacité et ultime bonheur, le processus destructeur des cerveaux avec une telle substance

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2010/04/18/10177-cannabis-lorigine-schizophrenie

http://www.mens-sana.be/dossiers.htm

Pour ne pas surcharger cet article en liens internet, très nombreux, je n’en citerai que 2, le second portant sur le travail colossal d’un médecin neurobiologiste belge.

Les familles qui ont en charge un malade schizophrène connaissent les symptômes de cette maladie mieux que quiconque.

Les effets positifs, variables et différents d’une personne à un autre :

Délires, hallucinations auditives, visuelles. Décuplés en cas de consommation.

Les effets négatifs, les plus difficiles à enrayer que sont :

L’aboulie : absence de volonté ou une volonté qui ne se soutient pas ;

L’anhédonie : absence de désir, de plaisir rendant la vie d’une fadeur quasi suicidaire ;

L’anosgnosie : absence de prise de conscience des troubles qui rend l’adhésion au traitement très problématique ;l’absence de concentration.

Symptômes décuplés en cas de consommation.

Le cannabis d’aujourd’hui n’a plus rien à voir de celui consommé par les générations soixante huitardes ; il est cultivé de telle façon que la concentration de substance active est décuplée à tel point que les effets d’un seul « joint » perdurent plusieurs jours rendant ainsi l’utilisateur hors service, perdu dans les limbes, le privant de toutes ses facultés mentales, intellectuelles, affectives.

Et s’il n’est point besoin d’avoir consommé du shit pour déclarer une schizophrnénie, les psychiatres depuis des années ne cessent de tirer la sonnette d’alarme pour avertir que sa consommation dans environ 20 % des cas révèlera, sans coup férir, la maladie.

Ce qui amène à la conclusion que dans 20 % des cas (et c’est énorme), des jeunes qui auraient pu vivre sur le fil du rasoir toute leur vie en vivant à l’extrême minima cette maladie (aux structures mentales particulières) prendront un ticket  de « voyage » sans espoir de retour.

Monsieur Peillon est un irresponsable, Monsieur Peillon est un criminel qui doit démissionner sur le champ.

Une Cécile Duflot ne devrait pas avoir droit à la parole, elle qui a appelé sa fille Térébentine, sans doute dans un moment d’égarement « cannibitique » !

Les arguments totalement fallacieux invoqués pour légaliser cette m...occultent volontairement ceux, Réels, décrits par celles et ceux qui savent de quoi ils parlent.

1 – Pour faire disparaître les trafics, légalisons ! Comme pour éviter aux automobilistes de se tuer en percutant un platane : coupons les platanes !

La Hollande, pourtant réputée très laxiste avec ses « coffee shop » est entrain de faire machine arrière.

2 – Cannabis = lien indubitable avec l’entrée dans la maladie mentale la plus terrible et la plus cruelle qui soit- pour le jeune atteint et pour sa famille- est pourtant le seul argument REEL, mais la gauche bobo caviard pétard a une incapacité chronique à voir le REEL, est que cette fumette a des répercussions délétères sur les structures mentales . Aurait-elle des problèmes mentaux, la gôche ? On se pose la question, parfois.

Cependant, il y a fort à parier que les  enfants des Ministres « cannabinophiles » seront, quant à eux, bien prévenus, très bien cadrés, et très bien protégés contre cette drogue qui décervelle aussi sûrement et plus rapidement encore que les méthodes pédagogistes que leurs parents se gardent bien de leur appliquer, à eux, enfants « héritiers ».

Aussi, permettre l’association  » pédagogisme ET cannabis » procède -t- il d’un génocide programmé par notre classe politique vendue à la déculturation, au Grand Remplacement, à l’islamisation de l’Europe. Les trois étant soudés comme les doigts de la main.

Caroline Corbières

Source de l’article: http://feedproxy.google.com/~r/ripostelaique/znSM/~3/u-8kw9zuFGE/gauche-caviar-gauche-petard-peillon-assassin-peillon-demission.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Gauche caviar, gauche pétard : Peillon assassin, Peillon démission !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.