des méthodes qui font défaut à l’Union Européenne et à la France

La Russie est confrontée, elle aussi, à des problèmes liés à l’immigration illégale ou incontrôlée. Mais, à la différence de bon nombre de pays européens, les autorités locales et fédérales russes réagissent.
Ce qui n’est pas du goût des medias occidentaux, bien-pensants, et favorables au mondialisme et à son corollaire, la substitution de populations par migrations de masse.
Résumons les faits. Samedi dernier, sur le marché moscovite de Matvééski, un délinquant daghestanais Magomed Magomedov, soupçonné de viol sur mineure, s’est violement opposé à son arrestation, avec l’aide de sa famille… Un scénario bien connu des banlieues françaises. Un des policiers de l’opération a été grièvement blessé à la tête.

En France, les médias auraient annoncé une bavure, les policiers seraient repartis et les élus auraient dénoncés un climat islamophobe et raciste. En Russie, ce fut le signal d’une vague sans précédente de « décriminalisation des marchés de Moscou » ordonné par le Ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev. L’objectif est clair, je cite : « mettre hors d’état de nuire les immigrés illégaux impliqués dans le crime organisé et traditionnellement structurés selon leur appartenance ethnique ». Fin de citation.
Résultat : plus de mille arrestations et des enquêtes lancées contre des policiers et des magistrats, soupçonnés d’avoir été acheté par ces maffias du Caucase.

C’est cela la méthode russe : regarder le problème sous toutes ses faces. Quant aux médias russes, ils sont aussi lucides, eux. Comme on peu le lire sur le journal en ligne Vzgliad : « La guerre aux groupes criminels ethniques est enfin déclarée pour assainir  la situation criminelle dans la capitale, mais aussi de la situation interethnique, les deux étant intimement liées ». fin de citation. Si les ressortissants d’Asie centrale travaillent sur des chantiers, les nord-Caucasiens, notamment les Daghestanais et les gens originaires de Kabardino-Balkarie, chapeautent tous les marchés de la capitale, où ils instaurent leurs propres règles et contrôlent les prix. Toujours selon le journal, les relations interethniques à Moscou sont, je cite :« au bord de l’explosion ». « Si les Russes sont, dans leur grande majorité, respectueux des lois et calmes, les montagnards [du Caucase du nord] sont plus remuants et entreprenants, ils considèrent le territoire des autres comme une source de butin, où aucune règle ni limite n’est de mise ». fin de citation

C’est une vision également partagée par d’autres médias indépendants. Comme le magazine Odnako, pour qui l’unique remède contre les tensions interethniques est je cite : « de tuer les ghettos pour instaurer une situation où chacun, qu’il soit Russe ou Caucasien, sera puni selon la loi s’il l’a enfreinte et où « personne n’évitera le châtiment ». fin de citation.
Ou encore pour le journal Vzgliad, « créer des emplois, construire de nouvelles usines et développer le tourisme dans le Caucase du nord, comme le prévoit le programme fédéral, ne suffira pas à calmer les esprits. Encore faut-il habituer les gens à l’idée qu’il faut travailler à la maison, chez soi, et honnêtement ». Fin de citation.
Sur le site Svobodnaïa Pressa, Mikhaïl Pachkine, le président du syndicat de la police de Moscou, dénonce, je cite «  une situation comparable avec celle en Europe, où les communautés d’immigrés vivent entre elles en vase clos, forcent les habitants à accepter leurs règles du jeu, et profitent en plus de tous les bienfaits de l’Etat providence, comme des allocations. Et ils font fi de tout ce qui est hors de leurs traditions ». fin de citation

Cela rappellera beaucoup de chose aux Français, sans aucun doute…
Enfin, dans les faits uniquement, pas dans le traitement des faits.
Une semaine après l’agression du marché moscovite, 4500 migrants ont été contrôlés, 1500 clandestins ont été arrêtés, 500 ont déjà été reconduits à la frontière, la fermeture des marchés est programmée, plus de 20 ateliers clandestins ont été fermés, le commissaire du district et ses subordonnés ont été destitués en attendant les conclusions de l’enquête pour corruption. Quant au Gouverneur de la Région de Moscou, il a annoncé une réduction d’un tiers du nombre de travailleurs immigrés à Moscou, avant la fin de l’année…Pour votre information, après le vol sur les cadavres victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny, Manuel Valls a aussi réagi. 1 avis de recherche a été émis.
Après les émeutes de Trappes, 5 arrestations ont été effectuées, un seul  interpellé a dormi en prison et peut-être n’y est-il même plus d’ailleurs.
Voilà, alors bonnes vacances en Hollandie.

Source de l’article: http://www.prorussia.tv/Immigration-illegale-en-Russie-des-methodes-qui-font-defaut-a-l-Union-Europeenne-et-a-la-France_v463.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Immigration illégale en Russie : des méthodes qui font défaut à lUnion Européenne et à la France

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.