La mosquée de RochefortFédération Front National de Charente-Maritime FN 17

Le maire socialiste de Rochefort, Bernard Grasset, a mis à la disposition des musulmans de la ville un terrain de 1 160 m2 sous forme de bail emphytéotique d’une durée de 99 ans, pour un loyer annuel de 50 euros. La mosquée est en construction dans le quartier rochefortais du « Petit-Marseille » . L’écho de Rochefort nous apprend que Ali Kouchy, président de l’association cultuelle et culturelle islamique de Rochefort estime que la communauté musulmane « change chaque année, il y a entre 100 et 200 musulmans qui ne sont pas tous adhérents à l’association. Il y a des sénégalais, des turcs, des marocains, des algériens, de tout! ».

Interrogé par ce même magazine, Jean Marc de Lacoste Lareymondie, a rappelé qu’il était un précurseur de la lutte contre l’installation des mosquées dans le département puisque notre secrétaire départemental s’est opposé il y a quelque temps à l’agrandissement de la mosquée de La Rochelle au moyen de fonds publics.  Ceci en invoquant le non respect de la loi de 1905 concernant la séparation de l’État et des cultes, M de Lacoste Lareymondie fit condamner devant le tribunal administratif la ville en mars 2007, après la décision unanime (y compris les élus UMP) du Conseil municipal de financer ces travaux d’agrandissement avec l’argent du contribuable. Aux questions de « l’Echo de Rochefort », M de Lacoste Lareymondie dénonce la mise à disposition du terrain où sera construite la mosquée « contre une compensation dérisoire de 50 euros par an. Les apparences sont sauves, tout ça est un leurre ». Il ajoute que cette religion « n’est pas soluble dans la République Française, où le temporel et le spirituel sont séparés ».

Popularité de cet article: 20%

Soyez républicains, partagez svp !

  • more La mosquée de Rochefort

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.