Le bon sens des pays scandinaves pour freiner la submersion migratoire. L’exemple de la Norvège et de la Suède

Le pont reliant la Suède au Danemark fermé aux réfugiés

Stockholm exige depuis lundi une pièce d’identité pour franchir l’Öresund, afin de diminuer les arrivées de migrants. Une telle mesure, inédite depuis les années 1950, pose problème aux nombreux travailleurs frontaliers.

Face à l’afflux de réfugiés, la Suède franchit un pas de plus dans le contrôle de ses frontières. Depuis lundi, les autorités exigent une pièce d’identité pour franchir le pont de l’Öresund, qui surplombe le détroit séparant la Suède du Danemark et constitue le principal point d’entrée des réfugiés dans le royaume. Désormais, les migrants tentant d’embarquer sans papiers d’identité dans les autocars et les trains qui y circulent sont automatiquement refoulés. De même que ceux en transit vers la Norvège ou la Finlande refusant de déposer une demande d’asile sur place.

La Suède avait déjà rétabli, le 12 novembre, les contrôles à ses frontières, concentrés sur le pont de l’Öresund et les ferries en provenance des ports danois et allemands de la mer Baltique, suscitant la colère des compagnies de ferries. Mais ces vérifications n’étaient réalisées que de façon aléatoire et à des points spécifiques de l’axe.

Désormais, l’ensemble des voyageurs en autocar empruntant l’autoroute située sur le pont, ainsi que les passagers du train qui y circule, doivent présenter une pièce d’identité telle que leur passeport ou leur carte d’identité. Une clôture de deux mètres de haut et plusieurs centaines de mètres de long a par ailleurs été érigée en gare de Malmö afin d’empêcher les migrants refoulés de se précipiter vers les trains en partance pour la Suède. Une clôture avait déjà été installée, côté danois, en gare de Kastrup, desservant l’aéroport de Copenhague.

(source: http://www.lefigaro.fr/international/2016/01/04/01003-20160104ARTFIG00112-le-pont-reliant-la-suede-au-danemark-ferme-aux-refugies.php)

 

Voir ici le cas norvégien.

Soyez républicains, partagez svp !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.