Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

On aurait pu imaginer que la maman du petit Jihad, cet enfant de 3 ans qui a défrayé la chronique récemment en raison d’un t-shirt portant sur le devant l’inscription « je suis une bombe » et dans le dos « né le 11 septembre », devait forcément être une voilée du genre fondamentaliste. Car pour prénommer son enfant Jihad il faut avoir un certain esprit de conquête sanglante, un esprit… jihadiste précisément.

Or il n’en est rien, cette maman est une jolie jeune femme coquette aux cheveux noirs flottant au vent et vêtue de la manière la plus occidentale qui soit. Alors pourquoi avoir donné un prénom aussi explicitement hostile et guerrier à son fils ? Est-ce à dire que finalement les musulmans paraissant parfaitement intégrés ne le seraient finalement pas tant que ça et conserveraient toujours au fond d’eux ce désir de moins en moins discret de nous rayer de la carte du monde ?

Comment croire que le choix de ce prénom soit innocent ? Comment croire que l’inscription sur le t-shirt du gamin le soit aussi ? Le mot « bombe » devant, le « 11 septembre » derrière ? Evidemment que ce n’est pas anodin. Cette date est entrée dans l’Histoire en même temps que les images des avions dans les tours jumelles, causant la mort de plus de 3 000 personnes sous les cris enthousiastes d’un David Pujadas s’exclamant « wouah, génial ! » (1), quand les humains normaux, le souffle coupé, s’en horrifiaient les larmes aux yeux, traumatisés pour longtemps.

Goûtant peu la « plaisanterie », le vice-procureur a requis la condamnation de la mère de Jihad et de son oncle qui a acheté l’objet du scandale.

L’histoire aurait pu s’arrêter là pour l’opinion publique, et continuer son chemin judiciaire paisiblement, si ce n’était le flair charognard et aguerri des pieds-nickelés du MRAP devant une bonne affaire qui pourrait leur rapporter quelques bienfaits, justifiant opportunément au passage la reconduite de leurs subventions.

Face à ce fait divers, édifiant quant à la nuisance et à l’opiniâtreté guerrière de l’islam à l’égard des non musulmans, cette association de malheur ne trouve rien de mieux que de soutenir la famille, choisissant délibérément le camp des jihadistes, de l’intégrisme le plus stupide et le plus obscur. Loin de pacifier et de mettre à bien sa mission première, qui devrait être de lutter contre toutes les formes de racisme et en faveur de l’amitié entre les peuples, le MRAP, dont la partialité n’est plus à démontrer, choisit au contraire de les diviser, évidemment pour mieux régner et justifier ses alléchantes et sonnantes subventions.

Pour eux il ne s’agit que d’une « plaisanterie innocente ». Mais quel sort me réserveraient-ils si demain, par plaisanterie bien sûr, je mettais à mon fils un t-shirt avec écrit dessus « je suis un Charles Martel » et au dos « 732 Poitiers » ? Le MRAP goûterait-il l’humour ? Me défendrait-il ? Non bien sûr. Car moi je serais nécessairement raciste et nauséabonde. Le MRAP, en infraction totale avec ses statuts, ne défend que les minorités et les communautés pour mieux les monter contre les Français de culture.

Ce qu’ils considèrent comme une aimable plaisanterie n’est pourtant que le reflet de la toxicité islamiste. D’ailleurs hier, alors que l’émission sur Mohamed Merah faisait grand bruit, des adeptes du tueur lâchaient sans honte ni risque aucun leur bile et leur admiration pour leur idole djihadiste, sans qu’on entende le moins du monde rouspéter le MRAP, jamais au courant de rien quand les appels à la haine et à la violence viennent de leurs petits protégés.

Des taquineries de petits plaisantins certainement…

Admirateur Merah 1 Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

Mix Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

Admirateur Merah 4 Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

Admirateur Merah 10 Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

Et aujourd’hui deux hommes ont été arrêtés parce qu’ils projetaient un attentat terroriste. Ils s’armaient et s’apprêtaient à confectionner des bombes. La DCRI a raconté les photos les représentant en « jihadistes », les armes à la main. Tiens donc… Le jihad c’est tendance, c’est branché dans les cités wesh-wesh. Au point que Manuel Valls est même allé jusqu’à déclarer que « il y a aujourd’hui plusieurs dizaines (sic) de Mohamed Merah potentiels » et qu’ils constitueraient un « ennemi intérieur ». Mon pauvre Manu, plusieurs dizaines… c’est une blague sans doute ? C’est dans un pâté de maisons qu’on en dénombre quelques dizaines, en réalité ils sont des milliers à s’armer en attendant l’heure de nous faire la peau.

Ces deux apprentis jihadistes terrorisaient leur quartier, menaçaient avec des armes, ce que son frère appelle « des petites conneries », de celles que font « tous les jeunes »… (2) (vidéo)

La question est : que font ces islamistes chez nous ? Et pourquoi ne les vire-t-on pas en leur retirant leur nationalité, pour ceux qui l’auraient acquise dans le but d’obtenir des droits en crachant glaires et mépris sur leurs devoirs ?

Une pétition circule depuis le 16 février dernier pour soutenir la famille de Jihad et a recueilli à ce jour… 161 signatures. Autant dire que les soutiens restent encore à découvrir. Parmi les commentaires on peut trouver par exemple :

– « M. le maire occupez-vous de faire une mosquée à SORGUES au lieu de porter plaindre auprés d’une famille avec des valeurs des principes et du respect »

– « J’attends juste avec impatience que le nombre de musulmans en France atteint la majorité afin de voir vers quoi ils tourneront l’attention du peuple pour faire diversion sur les vrais problèmes qui touchent le pays…j’attends, j’attends! »

– « Au nom de l’association « le defi citoyen » nous attendons de vous mr le maire une réaction immédiate. Veuillez arrêter cette procédure »

– « faut pa s’inquiéter mes frères, dans pas longtemp les blanc seron moins nombreux que nous, nos soeurs font plus d’enfant qu’eux inch’Allah! la on pourra decider de tout et jeter les mécréants de chez nous la france qui sera à nous et plus à eu MDRRRRRR!!!! »

Oui, morts de rire… Avant d’être morts tout court.

Les Français en ont plus qu’assez des accommodements raisonnables, des associations à la mords-moi le coran qui nous pompent le fric et la culture, qui génèrent du racisme et du désamour, qui divisent les Français en les montant les uns contre les autres pour justifier de leur existence aussi inutile que dangereuse, et qui vont même jusqu’à violer allègrement leurs propres règles, comme le fait le MRAP dans cette affaire en violant les points 1 à 4 de l’article premier de ses statuts http://mrap54.free.fr/national/statutsnat.htm.

Cette association funeste doit être dissoute au plus tôt. Les caisses de l’Etat s’en trouveront enrichies, les citoyens un peu plus apaisés et le paysage plus assaini et moins olfactivement pestilentiel.

Caroline Alamachère

(1) http://www.youtube.com/watch?v=0mZBolqKTPA

(2) vidéo : http://www.boursorama.com/actualites/marignane-reactions-du-frere-d-un-des-interpelles-et-de-voisins-c9cf0312cc1c42fccfd34b39c01fa913

Source de l’article: http://feedproxy.google.com/~r/ripostelaique/znSM/~3/m03NvBWkpBg/le-mrap-prefere-jihad-a-la-republique-laique.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Le MRAP préfère Jihad à la République laïque

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.