tous les investissements enterrés pour 37 ansFN 17 Federation Front National de Charente-Maritime

Cet état de ruine constaté, n’est pas sans conséquence lourde. L’illustration la plus flagrante en est certainement le rapport Duron, du nom du député-maire de Caen en Normandie, chargé par le gouvernement Ayrault, de faire l’état des lieux des grands projets d’infrastructure routières et ferroviaires en France, au sein de la Commission Mobilité 21. 21 pour XXIe siècle. Il fallait faire le point sur les avancées du Grenelle de l’environnement de 2007, show médiatique où Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo annonçaient 70 grands projets de TGV, autoroutes, grands canaux et autre Grand Paris, pour 245 milliards d’investissements sur 25 ans. 6 ans après, le rapport Duron ne retient plus que 7 projets, les plus minimalistes, pour 7 milliards d’investissements, étalés jusqu’en 2030. C’est-à-dire, que pas un nouveau chantier ne débuterai avant 2050, le temps de faire les enquêtes publiques, les études et les lancements.

Oui, 2050, vous avez bien entendu, dans 37 ans… Du jamais vu à l’échelle de la planification d’un pays, où les grands plans de la Datar sur 25 ans ont été abandonnés dans les années 80 pour des contrats de plan quinquennaux, déjà extrêmement peu tenables dans le temps et dans les enveloppes prévues. Autant dire qu’un report à 2050 est non seulement un enterrement de première classe, mais aussi l’aveu d’un total manque de visibilité quant à l’avenir proche de la Hollandie. Au passage, on notera que Philippe Duron est pointé comme l’élu le plus cumulard de France, avec 4 mandats et 24 fonctions. Tout un symbole : la Hollandie sclérosée qui plombe l’avenir de la France.

Pourtant, le Grenelle de 2007 ne venait parfois que rattraper des retards considérables, comme c’était le cas en Normandie. De nombreuses régions ont par ailleurs déjà lancé des chantiers, engagés des millions d’euros sur des aménagements qui vont s’arrêter du jour au lendemain. De l’Alsace à l’Aquitaine, de la Provence à la Normandie en passant par l’Auvergne et la Savoie, pas une région de France n’est épargnée.
Conséquence directe, la Fédération Nationale des Travaux Publics, qui regroupe 300 000 salariés, annonce déjà une vague de licenciement dès 2017, date de la fin des grands chantiers en œuvre aujourd’hui. Ce sont des savoir-faire qui vont disparaître, ou plutôt qui vont se recyclés à l’étranger, dans les pays des Brics notamment où la demande d’infrastructures explose, comme en Russie où le simple doublement prévu du Transibérien sur 10 000 km suffirait à recycler tout ce petit monde.

Une autre conséquence est la mort du transport fluvial en France. Le canal Seine-Nord, destiné à relier les ports du Nord de l’Europe et du Havre, ainsi que le Canal Rhin-Rhône sont enterrés. Or, une péniche, c’est 220 camions retirés de la route, pour 5 fois moins de fioul consommé. Sans liaison ferroviaire, sans liaison fluviale, la Hollandie va devenir une simple transversale pour camions européens, empruntant des autoroutes désormais privées, entre l’Europe du Sud et l’Europe du Nord. La Hollandie n’est plus un pays développé, pas même un pays stagnant, c’est pays en sous-développement, en décadence. La colonie de ses colonies, comme l’annonçait en 2000, Vladimir Poutine.

Mais tout n’est pas annulé. L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, autour de Nantes est maintenu. Que ce soit la ville du Premier Ministre n’y est pour rien. Même si la piste est plus courte que celle de l’aéroport existant, même ci ce dernier pourrait être modernisé à moindre coût que la construction du nouvel aéroport, même si les pilotes usagers condamnent la configuration retenue, même si l’ensemble des acteurs sociaux-économiques de la région n’en veulent pas… Jean-Marc Ayrault doit avoir son aéroport. Petite crise d’ego, sans doute, avec le secret espoir que son nom sera, tôt ou tard, celui de l’aéroport. Il devrait pourtant se rassurer, il est sûr de rester dans les chroniques de l’Histoire de France. Comme le plus inconséquent des premiers ministres de la Ve république française.

Source de l’article: http://www.prorussia.tv/Les-grands-travaux-reportes-en-2050-tous-les-investissements-enterres-pour-37-ans_v408.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Les grands travaux reportés en 2050 : tous les investissements enterrés pour 37 ans

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.