le ministère de la défense n’en finit pas d’étaler son incompétence

Le ministère de la défense français semble décidément être un mauvais payeur, ou tout du moins un mauvais gestionnaire.… Nous avions déjà évoqué sur ce plateau le scandale des 5 500 généraux payés à ne rien faire, pendant que les militaires du rang subissaient des retards de solde aux conséquences parfois dramatiques. C’est, parait-il, la faute au logiciel Louvois, usine à gaz corrompu dès son lancement.
Mais ce n’est pas tout : les artisans et PME travaillant pour la défense font Chorus. Où plutôt subissent Chorus : le logiciel de paiement des prestataires. Sur les 4 000 entreprises en contrat avec la Défense, 400 sont classées stratégiques. Elles, ne subissent aucun retard de paiement. Pour les autres… C’est dramatique.
Ces laissés-pour-compte des marchés de la défense, en général positionnés sur les achats courants, ont été les victimes silencieuses des récentes réorganisations : l’arrivée du logiciel Chorus, la création des bases de défense, ce concept inachevé visant à rationaliser le soutien, a accru la taille des appels d’offres et semé la pagaille dans les services des commissariats aux armées (déménagements et réductions d’effectifs). Des dizaines de milliers d’emplois ont déjà été perdus.
Mais l’affaire est tenue presque au secret défense, car ce n’est pas la Grande Muette qui va se vanter de son incompétence, et les patrons des PME victimes, rechignent à se plaindre en public, de peur de perdre des marchés militaires en cours…

Altarès, principale société de Conseils auprès du Ministère des Finances, l’affirme :
quand un retard de paiement atteint 30 jours, le risque de défaillance de l’entreprise est multiplié par 6,
Quand le retard atteint 69 jours, il est multiplié par 11…
Il serait intéressant de leur poser la question de l’estimation du coefficient multiplicateur, au delà de 365 jours… Dans le même temps, un autre ministère, Bercy, ne tolère pas lui, un seul jour de retard pour le paiement des cotisations sociales, patronales, l’impôt sur les sociétés ou encore la TVA… 10% d’intérêts vous seront appliqués au-delà de la première minute de retard.

L’affaire commence à faire du bruit parce que l’un de ces patrons, Lionel Bieder, de la société Augias, a décidé de ne plus se taire, aidé pour cela, par Danielle Roméro, rédactrice en Chef de l’Union Républicaine. Depuis la publication d’une enquête fouillée, fondée sur le cas de la société Augias, les medias commencent à relayer l’information, malgré les pressions et les réponses énervées et menaçantes du Ministre Le Drian, comme on a pu le constater sur BFMTV, ce vendredi 10 mai. Nous avons joint Lionel Bieder qui a bien voulu nous présenter sa situation.

Interview de Lionel Bieder, pdg d’Augias

Le Député Alain Marty, Maire de Sarrebourg et Membre de la Commission Défense à l’Assemblée Nationale, a déposé une Question Ecrite au Gouvernement, le 29 Janvier 2013, à propos des dysfonctionnements dans la mise en place de Chorus au Sein du Ministère de la Défense et de leurs conséquences sur les PME… Il s’agit de la Deuxième Question Ecrite au Gouvernement, déposée au journal officiel en 3 mois, après celle du Député François Cornut-Gentille de Saint-Dizier, membre de la Commission Finance de l’Assemblée Nationale… Toutes deux sont restées sans réponse…

Source de l’article: http://www.prorussia.tv/Louvois-Chorus-le-ministere-de-la-defense-n-en-finit-pas-d-etaler-son-incompetence_v288.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Louvois, Chorus : le ministère de la défense nen finit pas détaler son incompétence

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.