L’UMP seule responsable du retour de la gauche !Fédération Front National de Charente-Maritime FN 17

Louis%20Aliot%20©Thomas%20Padilla MAXPPP L’UMP seule responsable du retour de la gauche !

Tribune libre de Louis Aliot, vice-président du Front National

Sarkozy parti, les dents commencent à rayer les parquets ! Depuis hier soir et ce matin encore, les hiérarques UMP rivalisent de langue de bois pour appeler au rassemblement et à l’unité. On pourra donc en conclure que, et l’unité, et le rassemblement ne vont pas de soi…Comme le dit Monsieur Wauquiez, le maintien de Monsieur Copé à la tête de l’UMP se posera après l’élection législative. Tiens, tiens…L’incendie couve, mais l’intérêt du parti commande d’éviter l’implosion avant les législatives…S’ils n’ont pas le sens de la France, ils ont au moins le sens des affaires…

Mais au-delà de cette guerre des petits chefs, il convient quand même de remettre certaines choses à leur place, puisque désormais les UMPistes tentent, maladroitement et toute honte bue, de nous faire porter le chapeau de leur défaite.

Marine a très bien répondu dans son intervention à ces accusations mensongères. Ces gens là ne doivent leur défaite qu’à eux-mêmes, à leurs mensonges, à leurs reniements, à leur bilan. Les Fillon, Juppé, Copé, Kosciusko-Moriset, Jouano, Baroin, Bertrand, Guéant, Wauquiez, Lemaire, Dati et consorts ont clairement exprimé leur position et leur préférence : plutôt le Rose que le Bleu Marine ! Dont acte !

Dans ces conditions, pourquoi continuent-ils à agiter l’épouvantail de la gauche qu’ils ont contribué à renforcer et à qui ils ont permis toutes les victoires depuis 1981, comme en attestent les faits suivants :

 

  • N’était-ce pas le RPR Chirac qui en trahissant Giscard avait installé Mitterrand et sa clique à la tête de l’Etat en 1981 ?
  • Depuis 1988, qui a modifié les règles électorales pour écarter des assemblées, nationale ou locales, le Front National et ses amis ?
  • N’était-ce pas le RPR Pasqua qui rétablira le scrutin majoritaire à deux tours dans l’unique but de nous évincer de l’Assemblée Nationale ?
  • N’était-ce pas l’état major UDF-RPR qui fit le serment de ne jamais s’allier avec le Front National quitte à faire passer la gauche indéfiniment ?
  • N’était-ce pas Chirac et ses amis qui donnèrent en 1998 les Régions à la gauche en refusant le soutien sans participation que lui apportaient les élus FN ?
  • N’était-ce pas le Premier ministre UMP Raffarin qui modifia le scrutin proportionnel régional pour tenter d’exclure le FN des Conseils régionaux au plus grand bénéfice de la gauche ?
  • N’était-ce pas, encore lui, Raffarin qui modifiera le mode de scrutin européen afin de limiter les nombre de parlementaires FN et casser le cadre national pour promouvoir l’Europe des Régions chère aux technocrates de Bruxelles ?
  • N’était-ce pas l’UMP de Sarkozy qui appela à voter pour les ripoux de la gauche dans le Pas de Calais pour faire barrage à l’élection de Marine à Hénin-Beaumont ?
  • N’était-ce pas la présidence Sarkozy qui a été marquée par les nominations de Strauss-Kahn au FMI, d’Attali, de Rocard, de Kouchner, de Besson, de Bockel, de Fadela Amara, de Frédéric Mitterrand, de Charasse et consorts…
  • N’était pas l’état-major de l’UMP qui appela à voter PS/PC contre les candidats du FN lors des dernières élections cantonales ?
  • N’était-ce pas l’UMP qui a permis le basculement du Sénat à gauche pour la première fois dans la cinquième république ?
  • N’était-ce pas l’UMP qui a proposé une réforme des collectivités territoriales destinée, une nouvelle fois, à éradiquer toutes les « petites » formations politiques dans l’unique but d’imposer un bipartisme à l’anglo-saxonne ?
  • N’était-ce pas l’UMP qui en redécoupant les circonscriptions a favorisé la gauche comme elle l’a fait dans la 11e du Pas-de-Calais pour tenter d’empêcher Marine Le Pen d’être élue en juin ?
  • Enfin n’était-ce pas les dirigeants de l’UMP qui lors de cette campagne présidentielle ont clairement exprimé le choix de préférer les socialistes à tout élus du FN à l’Assemblée nationale ?

Bref, l’UMP est en voie de désagrégation et le temps d’une élection va tenter de masquer ses divisions. Comme le RPR et l’UDF hier, Il est le parti de l’échec et de la désillusion. Les dirigeants de l’UMP ne peuvent pas continuer à mentir en assumant des contradictions politiques majeures. Combien de temps pourront-ils tenir ce grand-écart entre la ligne Buisson et les amis de Borloo, entre les tenants de la nation et les tenants de l’Europe mondialisée, entre les libéraux et les sociaux, entre les « populaires » et les « humanistes » ?

Car enfin, qui s’est toujours fait élire sur un programme patriotique et a toujours fait la politique de la gauche une fois aux affaires ?

Jusqu’à quel point vont-ils prendre les français pour des imbéciles ? Comment peuvent-ils continuer à parler immigration, insécurité, identité et dette alors qu’ils s’apprêtent à nouer des relations avec des personnalités et des partis qui refusent d’en parler ?

Les seuls responsables de cette défaite, ce sont eux ! Les seuls responsables d’une France Rose, ce sont eux ! Et il ne faudra plus compter sur eux pour reconquérir les esprits et défendre nos intérêts face à l’oppression mondialiste.

La nature ayant horreur du vide, vide des idées, vide des ambitions, vide du courage, nous incarnons aujourd’hui une rupture et une relève face à un système à bout de souffle.

Laissons l’UMP faire le jeu de la gauche et parlons à ses électeurs, à nos compatriotes. Ce sont eux qui par les urnes bouleverseront les rapports politiques, redistribueront les cartes et prépareront le terrain pour la reconquête du pouvoir !

Avec Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine, nous avons une chance historique de rénover et de recomposer pour gagner et faire définitivement barrage à la gauche sectaire, démagogique et clientéliste.

C’est tout l’enjeu de cette élection législative. C’est une grande espérance pour la France. Relevons ce défi !

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/?p=169537

Be Sociable, Share!

  • more L’UMP seule responsable du retour de la gauche !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.