Montauban: indignation après la profanation de la mosquée

Profanation en pleine période du ramadan. Deux têtes de cochon ont été découvertes tôt, ce mercredi, devant la mosquée de Montauban.

L’acte soulève l’indignation de la communauté musulmane d’après la mairie et l’imam du lieu de culte. C’est peu avant la première prière, entre 4 et 5 heures, que la découverte a été faite par les fidèles.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) s’est dit « profondément indigné » par « la profanation odieuse, en ce mois sacré de ramadan, de la mosquée de Montauban », a déclaré mercredi son président Mohamed Moussaoui, en dénonçant une « provocation raciste et xénophobe ».

Il a lancé « un appel pressant et urgent aux pouvoirs publics pour que les auteurs de cette profanation soient arrêtés et jugés avec la sévérité qui s’impose »

et a appelé « les musulmans de France à affronter cet acte de provocation avec la sérénité qu’inspire le mois sacré de ramadan ».

« C’est indigne. S’attaquer à la religion… Je ne sais pas ce qui se passe, les gens perdent la tête, surtout pendant le ramadan, alors qu’on prône le dialogue entre les religions », a déclaré l’imam de la mosquée, Hajii Mohamed, président régional du Rassemblement des musulmans de France.

Colère des organisations juives

De son côté, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a réagi sur le même ton, dans un communiqué. « Le Crif est indigné par l’odieuse profanation de la mosquée Salam à Montauban. Il s’associe à la colère de la communauté musulmane profondément insultée pendant le mois du ramadan et lui adresse ses meilleurs sentiments d’amitié », indique le document.

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) s’est aussi montrée « indignée par la profanation », selon un communiqué. « Cet acte intervient alors que les musulmans entrent dans le 12e jour du ramadan » et dénote « un climat de haine inquiétant », indique le texte. Pour l’UEJF, « il est urgent de prendre aujourd’hui les mesures nécessaires afin de mettre fin à ce climat inquiétant où le passage à l’acte semble permis », notamment par « la mise en place d’un travail en profondeur de lutte contre le racisme dans les régions concernées ces dernières années ».

Mare de sang

« Très tôt ce matin, deux têtes de porc ont été découvertes sur les colonnes de l’entrée de la mosquée de Montauban, ainsi qu’une importante mare de sang au sol », dit la mairie dans un communiqué qui dénonce « un acte odieux et blasphématoire ».

La mosquée en question est une maison que rien ne signale comme étant un lieu de culte musulman, en pleine ville près de la gare, ont rapporté différents interlocuteurs. Le sang avait été déversé sous les têtes comme jeté au seau, a dit l’un d’eux.

La ville de Montauban avait été profondément choqué en mars dernier par l’assassinat de deux parachutistes par Mohamed Merah. Aucun interlocuteur interrogé, toutefois, n’établit de lien avec l’action visant le lieu de culte musulman.

Avec
fpa Montauban: indignation après la profanation de la mosquée   LExpress

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Montauban: indignation après la profanation de la mosquée   LExpress

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.