FN 17 Fédération Front National de Charente-Maritime

 

Deux grands moments « politiques » ont animé l’assemblée plénière du Conseil Régional de la Région Aquitaine du 1er février à Bordeaux .

Au menu : 12 dossiers mis au vote dont les inscriptions au budget, mais également un sujet très sensible : les indemnités des élus !

L’Exécutif (PS, Verts et MRG) proposait une hausse des indemnités des élus au maximum autorisé par la Loi représentant une augmentation de 75 % pour les élus du Limousin et 40 % pour les élus Picto-Charentais.

Deux groupes d’opposition proposaient une motion pour réduire les indemnités d’élus des Conseillers Régionaux et membres du Ceser :
– une baisse de 10% initialement demandée par l’UDI (sans le soutien des élus Modem et LR… ). Cet amendement fut retiré par l’UDI après l’intervention du Président (PS) Alain Rousset.
– une baisse de 20% demandée par les élus du FRONT NATIONAL, par la voix de Gonzague MALHERBE (élu de Gironde). Cette demande relevait d’une promesse faite durant la campagne électorale.

Sur la durée de 6 ans de mandat à la Région, une baisse de 20% des indemnités des 183 élus représentait un montant de 6 millions d’EUR minimum épargnés sur les finances publiques.
Cette mesure permettait à l’assemblée régionale de créer un fonds de secours d’urgence notamment pour le monde agricole, mais aussi, pour toute autre situation de calamité dans notre Région,
comme le proposait le FRONT NATIONAL dans son programme des Régionales.

Après diverses interventions, « Les Républicains », l’UDI et le MODEM s’alignaient sur la position des élus de Gauche … suscitant des remous dans l’hémicycle.
Remous auxquels le Président Alain Rousset répondit en souriant, non sans ironie, : « Je suis parfois satisfait de l’UMPS .. »

En sortant de cette assemblée d’élus Régionaux « accrochés » à leurs indemnités et qui refusent de donner l’exemple en réduisant, un petit peu, leur train de vie et de mettre leurs actes en accord avec leur paroles, nous apprenions que le gouvernement socialiste envisage, sans états d’âme,… de BAISSER l’indemnisation DES CHÔMEURS . Sidérant !

 

Motion de soutien à la filière palmipèdes du foie gras en pleine crise aviaire

 

Le deuxième temps fort politique de la journée fut la mise au vote de la « Motion de soutien à la filière palmipèdes du foie gras en pleine crise aviaire » rédigée en concertation par l’ensemble des groupes de l’assemblée Régionale.

Pour une fois, tous les partis se retrouvaient solidaires sur un sujet, et, prêts à rédiger une motion de soutien unique.
Après deux interventions (très applaudies par tous les groupes ) sur la crise aviaire et ses conséquences dramatiques pour les éleveurs , le texte fut proposé à l’Assemblée Régionale .

Les élus Verts d’ EELV déclarèrent -certes- leur soutien à la filière avicole , tout en exigeant avant le vote, la suppression de 3 mots inclus dans la motion :
«le gavage des palmipèdes est un procédé naturel et traditionnel » . (fallait-il comprendre leur soutien à la filière foie gras …. mais à condition de supprimer le gavage ? )

Un peu avant, Mme Coutant (EELV) , avait tenté difficilement de justifier la venue de l’américaine Pamela Anderson récemment à l’Assemblée Nationale pour interdire le gavage des oies et canards en France à la demande d’une députée de son parti des Verts.

Sous les huées des élus d’Aquitaine (en direction des Verts) la suppression des termes relatifs au gavage fut refusée par le Président Alain Rousset qui s’impatienta et mis la motion de soutien au vote .

Grand moment surréaliste : toute l’Assemblée unie, toutes tendances confondues, de la gauche PS au Front National vota la motion de soutien , sauf … les Verts ! Grand moment de solitude ….

L’unité « à Gauche » a montré hier à l’Assemblée Régionale de Bordeaux ses limites et sa précarité.

Pendant que l’on clame son soutien aux éleveurs et aux agriculteurs en souffrance, on refuse de baisser (la hausse) les indemnités des élu régionaux .

Les mêmes accusent le Front National de Populisme et, sans aucune gêne, propose la baisse des indemnités des chômeurs !

Vos 4 élus FN au Conseil régional ALPC: Jean Marc de LACOSTE LAREYMONDIE, Séverine WERBROUCK, Thierry ROGISTER et Christelle HENAUT

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.