percée du parti de l’indépendance (UKIP) aux municipales

Nigel Farage UKIP 470x293 Royaume Uni : percée du parti de l’indépendance (UKIP) aux municipalesComme prévu par les sondages, le parti anti-européen et anti-immigration, le UKIP a fait une percée spectaculaire lors des élections municipales en Grande-Bretagne, selon les résultats encore partiels.

Le parti pour l’indépendance du Royaume-Uni rafle de nombreux votes autrefois conservateurs, et met un peu plus en difficulté la formation du Premier ministre David Cameron. Ce petit parti, qui a fait principalement campagne contre l’immigration, contre l’Union européenne et contre les trois principaux partis britanniques – qu’il juge coupés des réalités -, a dépassé ses propres espérances.

Le UKIP (United Kingdom Independence Party), dont le chef est Nigel Farage (49 ans),  a en effet obtenu 26 % des votes en moyenne, alors qu’il en attendait la moitié. En outre le UKIP, qui n’a même pas d’élu au Parlement britannique, s’offre une seconde place lors d’une législative partielle qui avait lieu le même jour et relègue encore une fois en 3e position les conservateurs, comme lors d’une autre élection en mars.


Le camouflet est cinglant pour David Cameron, qui malgré un durcissement de sa politique envers les droits des immigrants et la promesse d’un référendum sur la sortie de l’Europe, ne parvient pas à endiguer cette vague UKIP.

Mais cette ascension inquiète aussi les autres partis : d’abord parce qu’elle est en train de remplacer les libéraux-démocrates comme principal parti protestataire, et ensuite parce que sa percée fait de l’ombre à l’opposition travailliste. Le Labour aurait dû être le grand vainqueur de ces élections, mais son score est décevant, surtout dans la perspective des législatives de 2015.

Source

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/royaume-uni-percee-du-parti-de-lindependance-ukip-aux-municipales/

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Royaume Uni : percée du parti de l’indépendance (UKIP) aux municipales

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.