Sacré coup de fourchette !

Point n’est besoin d’utiliser la manière forte – explosifs et autres engins de chantier – pour dévaliser un distributeur automatique de billets (autrement nommé en abrégé « DAB »). Dans le domaine des arnaques et escroqueries l’imagination est reine et les malfrats n’en manquent jamais. Il faudrait plus de place que je m’en accorde dans cet article pour recenser les différentes manières qu’ils ont trouvées pour dérober les codes des clients qui retirent de l’argent dans un distributeur, falsifier des cartes dérobées ou – dernièrement – modifier les terminaux de paiement d’un commerçant afin d’avoir accès aux données des cartes bancaires de leurs clients. Du grand art ! Je doute toutefois que les personnes arnaquées, les commerçants et les banques goûtassent beaucoup le procédé, fût-ce du bout des dents… de fourchette.Dans l’histoire qui nous occupera aujourd’hui et que je lis sur le blog Bigbrowser du Monde et dont vous apprécierez certainement autant que moi l’ironie du titre SUR LES DENTS – Ils dévalisent des distributeurs de billets à coups de fourchette « des malfaiteurs ont réussi à extraire plusieurs centaines de milliers d’euros de différents DAB en utilisant une simple fourchette dont les dents – très fines – étaient repliées ». Je ne saurais dire pourquoi ce furent principalement ceux des Caisses d’Epargne les plus visés. Présenteraient-ils un faille particulière ? Toujours est-il que le groupe BPCE (Banques populaires – Caisses d’épargne) assure avoir « mis en place un dispositif pour contrer ces attaques, qu’une parade existe et qu’elle est opérationnelle ». Acceptons-en l’augure.

Le modus operandi des malfrats était subtil. Ils utilisaient une carte bancaire prépayée – je n’en connaissais même pas l’existence : c’est pas moi, j’vous le jure ! – avec laquelle ils opéraient un premier retrait pour une somme modique. Ensuite, après avoir introduit une petite fourchette très fine comportant deux dents repliées – également appelée « diapason »… ils connaissent la musique ! – ils effectuaient un second retrait pour une somme plus importante et réussissaient à extirper les billets déjà présents dans « la paupière » (la fente par laquelle sortent les billets) ensuite de quoi ils annulaient l’opération afin que la carte prépayée ne soit pas débitée.

Indubitablement, ces distributeurs présentent une faille. J’ai l’habitude de retirer de l’argent avec ma carte bleue. Ce n’est qu’après avoir validé la somme demandée – en général s’affiche ensuite « voulez-vous un reçu » – qu’une sonnerie retentit accompagnée d’un message visuel « retirez vos billets » ceux-ci ne sortant pas immédiatement mais après plusieurs secondes – je n’ai jamais calculé le laps de temps – preuve indubitable qu’ils ne sont pas déjà à portée de… fourchette.

Ce sont bien évidemment les policiers qui sont « sur les dents ». Les voleurs sont « recherchés par plusieurs services de police et de gendarmerie français ». La police judiciaire de Rouen a interpellé en début de semaine au Havre (Seine-Maritime) « quatre membres présumés de ce gang originaire de Roumanie » et plus d’une quinzaine « ont été identifiés pour des méfaits commis en Ile-de-France et dans l’ouest du pays, ainsi qu’en Belgique ». L’article ne précise pas si c’est pour la même arnaque ou d’autres méfaits. Les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) ont été saisis. Après le coup de la fourchette, le « coup de filet » ?

Source de l’article: http://www.marianne2.fr/Sacre-coup-de-fourchette-_a221719.html

Soyez républicains, partagez svp !

  • more Sacré coup de fourchette !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.