Une centaine d’islamistes inquiètent la police. Seulement une centaine ?

Selon l’Intérieur, ces radicaux pourraient basculer dans l’action violente. Parmi eux figurent une trentaine de combattants français revenus de Syrie.

Si l’arrestation d’Alexandre Dhaussy [ce qui n’est pas son nom de converti, ndlr] marque un incontestable succès de la police judiciaire de Paris, la polémique enfle sur le suivi par les services de renseignement de ce marginal à la dérive et converti à l’islam. De fait, le jeune homme, qui a avoué avoir frappé au cutter un militaire le 25 mai dernier à la Défense, faisait l’objet d’une note rédigée le 20 février 2013 par la sous-direction de l’information générale (SDIG) des Yvelines où réside ce jeune adepte du mouvement fondamentaliste du Tabligh.

Mentionnant notamment sa participation à de démonstratives prières de rue aux côtés d’éléments radicaux en 2009, puis son refus en 2011, à la mission d’insertion, de travailler avec des femmes ou encore d’attendre le bus sous le même Abribus qu’elles – ce qui vaudra l’intervention de la police -, la note des ex-Renseignements généraux a été transmise à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, contre-espionnage) qui n’a pas donné de suite particulière. « Ce n’est pas parce que quelqu’un porte la barbe, a fait un voyage de trois jours au Maroc et pratique un islam rigoureux que cela en fait un terro­riste, confie au Figaro Christian Flaesch, patron de la police judiciaire. C’est le genre de raccourci dangereux que nous, policiers, nous refusons à faire. Dès le début de l’affaire de la Défense, nous avons travaillé avec la DCRI, et rien ne laissait entrevoir que l’homme que l’on a arrêté allait passer à l’acte… »

Lire la suite sur Le Figaro

_________

Note NPInfos : selon plusieurs sources, il n’y aurait pas qu’une “trentaine” de musulmans de nationalité française dans les rangs jihadistes qui sont passés par la  Syrie, mais plus d’une centaine. Le ministère de l’Intérieur cache cette estimation délibérément. Et pendant ce temps, la France de François Hollande s’apprête à livrer des armes sophistiquées à ces fous furieux présentés complaisamment par les médias comme des “combattants de la liberté” !

Source de l’article: http://www.nationspresse.info/une-centaine-dislamistes-inquietent-la-police-seulement-une-centaine/

Soyez républicains, partagez svp !

Front National
Marine le pen
Le Pen
Rassemblement National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.